* * * * *

La fermeture de la porte de la demeure du mal

Home

* * * * *

Home

 "Les rayons et les initiations" Page 752 - Alice Bailey - Djwhal Khul - Editions Lucis Trust

livres alice bailey4. La fermeture partielle de la porte de la demeure du mal

Quelle est la signification exacte de ces mots ? Ils signifient plus de choses que je ne peux vous en dire ou en exprimer par des mots, car le problème du mal est trop ardu pour que l'homme ordinaire le saisisse. Le problème de la Hiérarchie (si je puis le présenter avec exactitude ; mais cependant symboliquement) est de libérer le bien, le beau, le vrai et de "Sceller dans sa prison" ce qui n'est pas bon, ce qui engendre la laideur et la haine, ce qui déforme la vérité et ment quant à l'avenir.

J'ai choisi tous ces mots avec soin ; leur sens est évident, mais il y a des significations bien trop profondes et trop dangereuses pour que vous les saisissiez.

C'est l'humanité qui – par effet cumulatif et sur des millions d'années – a lâché le mal dans le monde. Les pensées de haine, les actes de cruauté, les mots mensongers, les actions sadiques, les intentions égoïstes et la plus vile espèce d'ambition égoïste, ont créé un chemin jusqu'à "la porte de la demeure du mal". En vérité, le mal est de deux sortes : il y a la tendance innée à l'égoïsme et à la séparation qui est inhérente à la substance de notre planète ; toutes les formes sont faites de cette substance, et notre Logos planétaire l'a héritée du résidu laissé [18@753] par le précédent système solaire. C'est quelque chose d'inévitable, qui fournit à l'humanité les possibilités nécessaires, et que les hommes sont bien armés pour manier et maîtriser. Ils ont en eux ce qui peut le transmuer et le changer ; c'est ce qui, à la base, constitue la Science de la Rédemption.

Mais le choix de l'humanité n'a pas été de s'adonner à cette activité rédemptrice ; depuis des milliers d'années, l'humanité est dominée par ce qui est matériel ; elle a ainsi construit "une voie large et facile" conduisant à la demeure d'une autre sorte de mal – un mal qui n'appartient pas à notre planète, mal avec lequel il n'avait jamais été prévu que les hommes eussent affaire.

De temps immémorial, la Hiérarchie a joué un rôle de bouclier, protégeant l'humanité. Mais, avec l'apparition d'un développement mental grandement accru, avec la répudiation de la Hiérarchie par la plus grande partie de l'humanité, avec la prostitution de la religion à des fins matérielles et à des doctrines théologiques et mentales étroites, la Hiérarchie a été obligée (bien contre son gré) de retirer une certaine partie de son pouvoir protecteur mais non pas tout ce pouvoir, heureusement pour l'humanité. Le chemin de la porte de la demeure du mal devenant sans obstacles, l'humanité ouvrit grande cette porte.

L'entrée de ce qui pourrait être considéré comme le mal cosmique fut ouverte pour la première fois aux temps de la décadence de l'Empire romain ; ce fut une des raisons qui décida le Christ à se manifester à cette époque.

Cette porte fut ouverte plus largement lors des régimes corrompus des rois de France, et, à notre époque, les hommes pervers de tous les pays l'ont ouverte encore plus grande.



Alice Ann Bailey

top next »

  

livres djwhal khul tibetain

Alice Bailey

Powered by CMSimple | Template: ge-webdesign.de | Login